le Weblog de Tanguy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi, 24 avril 2018

A la courte paille

C’était une séance de courts métrages sélectionnés par les lycéens (option CAV) de St François à Lesneven. Si j’ai bien compris, ils ont choisi les films pendant le festival de Brest. Il y avait 6 films : Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez, Rase Campagne de Pierre-Emmanuel Urcun, Pêche en l’air 3 de Mickaël Dupré, Sette Pizze de Giuseppe Garau, Kukista Ja Mehiläisistä de J.J. Vanhanen et Avec Thelma d’Ann Sirot & Raphaël Balboni. Bonne sélection dans l’ensemble.

Vendredi, 20 avril 2018

Les dents de la mer ( Steven Spielberg, 1975 )

Je ne me lasse pas de ce film ;) Il passait en séance un peu exceptionnelle hier soir aux studios, une bonne opportunité de le revoir.

Jeudi, 19 avril 2018

Ready Player One ( Steven Spielberg, 2018 )

Le film est assez captivant (on s’en prend plein les yeux, c’est efficace, et bourré de références dont j’ai bien du manquer la moitié), mais j’ai été un peu déçu par la profusion d’infos nécessaires pour rentrer dans l’univers. Bref, un bon Spielberg mais pas dans ses meilleurs, tout de même.

Lundi, 16 avril 2018

Assurance sur la mort ( Billy Wilder, 1944 )

Le film était repris au cinéma Even, dans une copie magnifique (probablement restaurée). Un pur bonheur de revoir ce chef d’œuvre du film noir.

Dimanche, 8 avril 2018

Kintsugi (au Quartz)

Musique atypique, jouée par un trio tout aussi atypique : Kakushin Nishihara (biwa), Serge Teyssot-Gay (guitare électrique) Gaspar Claus (voloncelle). Cela donne une musique à la fois atmosphérique et étonnante. J’ai bien aimé.
lien

Mercredi, 21 mars 2018

Hostiles ( Scott Shepherd, 2018 )

J’ai bien aimé ce western, malgré un scénario parfois un peu prévisible. Mais ne pinaillons pas, j’ai passé un bon moment.

Dimanche, 11 mars 2018

La nuit a dévoré le monde ( Dominique Rocher, 2018 )

Un film de zombies à la française ! C’est bien réalisé. Sans révolutionner le genre, il y a là dedans des accents plus réalistes que les précédents américains. J’ai bien aimé…

Lundi, 5 mars 2018

The shape of water ( Guillermo Del Toro, 2018 )

Le nouveau long métrage de Del Toro est un peu long à démarrer à mon goût, mais avec des décors somptueux d’inspiration steampunk. Le rythme est un peu lent, mais le film devient rapidement intéressant. J’ai apprécié, même si on ne retrouve pas l’inspiration du “Labyrinthe de Pan” même si ce film en partage clairement des éléments. Un très bon film, à mon avis.

Lundi, 19 février 2018

The greatest showman ( Michael Gracey, 2018 )

J’accompaganais pour ce film, je ne l’ai pas choisi ;) En étant bon public j’aurais pu apprécier, mais les chansons m’ont gâché la projection (Le film est une comédie musicale). J’ai lâché l’affaire quand une prétendue diva a entonné une chanson de variétoche sous le regard subjugué du reste du casting :)

Dimanche, 11 février 2018

Wonder Wheel ( Woody Allen, 2018 )

Ce film de Woody Allen m’a un peu déçu, je ne sais pas trop pourquoi exactement. J’ai eu un peu de mal à accrocher.

Pentagon Papers ( "The Post", Steven Spielberg, 2018 )

Spielberg déçoit rarement. Cela se confirme avec ce film, très efficace.

Dimanche, 4 février 2018

3 billboards ( Martin McDonagh, 2018 )

J’ai beacoup aimé. Les personnages sont bien développés, le scénario est intéressant et la réalisation n’est pas en reste.

Concert au MacOrlan : The Bridge #14 et Mike Reed's Flesh & Bone

Mardi soir, je suis allé au MacOrlan pour voir un concert organisé par Penn Ar Jazz. En première c’était The Bridge (#14). Clairement free, donc pas forcément facile d’accès, mais avec de grands moments. Le groupe était composé de Dave Rempis (sax), Keefe Jackson (sax, cl), Didier Lasserre (dr), Peter Orins (dr, eh oui, deux batteries pour ce groupe), Christine Wodrascka (p). En deuxième partie, c’était le groupe de Mike Reed, dans un concert qui mélangeait jazz, poèmes déclamés et vidéos. L’histoire de cette création est assez lourde puisque Mike Reed l’a composée après un incident traumatisant (il a failli se faire lyncher par des néo-nazis, si j’ai bien compris). Le groupe était composé de Mike Reed (dr), Marvin Tate (voix), Greg Ward (alto sax), Jason Stein (cl), Ben Lamar Gay ( cornet), Tim Haldeman (ts), Jason Roebke (contrebasse), Kim Alpert (vidéos). J’ai adoré cette deuxième partie de soirée.
lien

Dimanche, 14 janvier 2018

Vers la lumière ( Naomi Kawase, 2017 )

Comme d’habitude, un très beau film de Naomi Kawase, chargé d’émotions. J’ai bien aimé, même si je le mettrais un peu en dessous de “Mogari no Mori”, par exemple. Malgré cela, un film de grande qualité.

Lundi, 1 janvier 2018

A ghost story ( David Lowery, 2017 )

Je sors tout juste de la salle et je suis très enthousiaste à propos de ce film ! Il est assez étrange dans la forme (présenté dans un format 4/3 rappelant la diapo, le rythme est très lent et contemplatif)… Mais c’est ça qui est bien :) Le ton est très mélancolique. Il est à mon avis beaucoup plus intéressant que “les amants du Texas” du même réalisateur avec le même duo d’acteurs Rooney Mara - Casey Affleck, et que j’ai de visonné récemment.

Star Wars Episode VIII : The last jedi

Après l’assez mauvais episode VII, je m’étais juré de ne pas aller voir la suite. J’ai fini par craquer (en plus il passait en VO au multiplexe). Pour faire court, c’est beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais. Il y a des scènes qui donnent un peu dans le n’importe quoi, mais d’un autre côté certains rebondissements sont plutôt bien vus et évitent in extremis des écueils prévisibles. Il reste encore pas mal de copier/coller des épisodes précédent au niveau du scénario, mais ils arrivent par ailleurs à contrebalancer cela par des revirements assez bien vus. Au final, je l’ai trouvé assez plaisant.
Spoilers en ROT13 : Qnaf yrf fpèarf yrf cyhf zny ihrf, à zba nivf : Yévn éwrpgér qnaf y’rfcnpr dhv neevir dhnaq zêzr à f’ra fbegve. Rg nhffv yrf invffrnhk dhv fr sbag punephgre, ynvffnag whfgr yrf uéebf vaqrzarf. (bx w’rkntèer ha crh, znvf oba…). Rg éivqrzzrag yn sbezngvba wrqv dhv fr snvg ra qrhk pbhcf qr phvyyre à cbg. W’nv rh crhe dh’vyf abhf erffreirag har sbvf qr cyhf har abhiryyr égbvyr abver, znvf nh qreavre zbzrag yr fpéanevb erivrag iref dhrydhr pubfr qr cyhf pbeerpg :)

Dimanche, 19 novembre 2017

Le musée des merveilles ( Todd Haynes, 2017 )

Bon film, mais j’avais tout de même préféré Carol du même réalisateur.

Dimanche, 12 novembre 2017

Films courts

Trouver des courts métrages n’est pas forcément évident. On peut en trouver une poignée sur des DVD, mais il n’y en a que quelques uns disponibles dans le commerce. La revue BREF permet d’en avoir aussi, mais elle n’est pas très bien distribuée. Arte et France televisions en diffusent, il faut surveiller ce qui passe. Mais la majeure partie de ce que je peux voir au festival du film court reste indisponible. Avec le temps, quelques uns apparaissent disponibles sur le web (vimeo, youtube). Je vais essayer de recenser dans ce post ceux que je trouve…

Contenu plutôt adulte :

[ Film court ] samedi

Je suis allé voir la bonne sélection Rire sans frontières n°2 (mention spéciale pour les deux premiers, WHITE et LA VIE SAUVAGE ;) ). Plus tard je suis allé voir la compétition OVNI. Très strange, avec des films franchement glauques. Un peu déçu. Je retiens quand même trois qui m’ont bien plu : JOHNNO’S DEAD, SWISS MADE et TASTE OF LOVE.

Samedi, 11 novembre 2017

[ Film court ] Vendredi

J’ai commencé par le panorama animation. Une bonne sélection (“morning cowboy”, “24 days of torture”, “buddy joe”, “cipka”), plutôt pour adultes comme cela a été mentionné au début de la séance. Ensuite j’ai vu la compétition française 3, qui reprend des films de fin d’étude (si j’ai bien saisi), d’une très bonne qualité. Et j’ai terminé par l’excellente séance 20 ans d’humour belge. J’avais déjà vu certains films (“le plombier”, “le signaleur”, “welkom”), et j’en ai découvert d’autres (“le généraliste”, et entre autres un hilarant court d’Abel & Gordon, “walking on the wild side”).

- page 1 de 40