le Weblog de Tanguy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jeudi, 9 juillet 2020

Brooklyn Secret ( Isabel Sandoval, 2019 )

Je ne m’attendais pas à ça, mais j’ai trouvé le film intéressant.

L'ombre de Staline ( Agnieszka Holland, 2019 )

Vu jeudi dernier. Après cette longue période de confinement et de privation de cinéma, ça a fait du bien de retourner dans une salle obscure. J’ai bien aimé le film.

Jeudi, 12 mars 2020

Dark Waters ( Todd Haynes, 2020 )

J’ai trouvé le film très efficace. Une bonne surprise. Je pense que je vais réviser les autres films de Todd Haynes ;)

Vivarium ( Lorcan Finnegan, 2020 )

L’idée de départ est brillante. Le film s’essouffle un peu dans la deuxième moitié, mais reste tout de même réjouissant.

Lundi, 2 mars 2020

Magma, 50 ans (à Penmarc'h)

Je connaissais le groupe uniquement de nom. Musicalement, c’est énorme. J’ai même du mal à comprendre comment les musiciens s’y retrouvent. Après, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le concept (beaucoup de parties vocales interprétées en… Kobaïen, la musique est apparemment narrative mais je n’avais pas vraiment les clés pour tout comprendre). Cela reste un concert monumental.

Dimanche, 23 février 2020

Jojo Rabbit ( Taika Waititi, 2020 )

J’ai bien aimé, mais le sujet est assez sensible et j’ai trouvé par moments le traitement un peu ambigu.

Mercredi, 19 février 2020

The Bridge #2.3 + Krystal Mundi

La soirée démarrait par The Bridge #2.3. Un jazz très free, donc, et très plaisant :) Avec deux viloncellistes (Lia Kohl et Gaspar Claus), Marvin Tate déclamant des textes, Erwan Keravec (cornemuse) et Gerrit Hatcher (saxophone ténor). Ensuite venait Simon Mary (contrebasse) et son projet Krystal Mundi. Son groupe était composé de Geoffroy Tamisier (trompette), Tomoko Katsura (violon), Marian Iacob Maciuca (violon) et Guillaume Grosbard (violoncelle). C’était superbe. (lien youtube vers un extrait).

Samedi, 18 janvier 2020

The Shining ( Stanley Kubrick, 1980 )

Je crois bien que je c’est la 4e fois que je vais voir ce chef d’oeuvre en version longue au cinéma. Je trouve cette version largement supérieure à la director’s cut de 115’. Les scènes supplémentaires apportent vraiment un plus au rythme du film même si elles ne sont pas essentielles à l’histoire. Le film était présenté dans un format large (1,85 je pense, au lieu de 1.33).

Samedi, 4 janvier 2020

Star Wars IX : L'ascension de Skywalker

Vu le week-end dernier. Sans doute le meilleur de la dernière trilogie de star wars (ce qui en soit n’était pas très difficile), mais on retrouve encore un scénario “checklist” avec tous les éléments attendus, mais sans aucune originalité ni personnalité. Un film de commande, en gros. Ça se regarde avec plaisir, mais je pense que je vais oublier très vite ce que j’ai vu.

Dimanche, 22 décembre 2019

The Lighthouse ( Robert Eggers, 2019 )

Ce film est le deuxième réalisé par Robert Eggers, après “The Witch” (ou faut-il écrire The vvitch), qui m’avait agréablement surpris quand je l’avais découvert en dvd. Ce deuxième long métrage est un peu différent dans la forme, mais il ne déçoit pas par rapport au premier (peut-être légèrement en dessous, mais sans doute parce que j’en attendais plus que pour le premier. Et là, je pinaille… ;) ).

Le cri du Caire ( Quartz )

Je m’attendais à de la musique trad égyptienne, en fait c’était plus proche du jazz. Je ne vais pas m’en plaindre pour autant :)

avec Eric truffaz (trompette), Abdullah Miniawy (poemes, chant), Karsten Hochapfel (violoncelle), Peter Corser (sax).

Dimanche, 24 novembre 2019

Sorry, we missed you ( Ken Loach, 2019 )

Très bonne réalisation, comme toujours. Dire que les films de Ken Loach ne sont pas souvent très joyeux relève de l’euphémisme, mais celui ci est particulièrement noir.

[ film court ] 2019, suite et fin

Jeudi, j’ai juste vu la compétition 5, très bonne avec l’excellent “To plant a flag”. Samedi c’était le panorama animation 2 , très bon aussi, et Rires sans frontières. J’ai beaucoup aimé, surtout “Handarbeit” et “Matthew”. dimanche, j’ai vu la 2e séance de films primés, décevante dans l’ensemble.

Dimanche, 17 novembre 2019

[ film court ] 2019, mercredi

Assez grosse journée, avec 5 séances… J’ai commencé par “le court d’après1”, j’ai bien aimé “Tempus fugit” entre autres. Puis “#c’est mon court”, une sélection de courts par des jeunes des quartiers brestois. J’ai particulièrement apprécié “Détours” et “pile poil”. Ensuite, une séance Valérie Leroy, bien sympathique, et où j’ai découvert, interloqué, l’existence du cheval baton… ;) Puis la compétition ovni, très bizarre. J’ai bien aimé le premier film. J’ai terminé par le panorama animation 1, très bien comme souvent.

[ film court ] Festival 2019, soirée d'ouverture

Le festival commençait mardi dernier, avec deux séances consacrées à la piscine. J”ai revu des bons courts métrages comme “la femme qui flottait”, “le grand bain”, “garden party”, “cloro”. Une très bonne surprise : “Hopptornet” (le grand plongeoir). Je mets à jour la liste des courts que j’ai retrouvés sur le web…

Dimanche, 3 novembre 2019

Retour à Zombieland ( Ruben Fleischer, 2019 )

On prend les mêmes et on recommence… Donc même humour potache, même ambiance et même trame, l’originalité en moins. Sympa, mais sans plus. Vu en VF (atroce), donc il va falloir le revoir en VO un de ces jours, pour avoir un avis un peu plus précis.

Mercredi, 30 octobre 2019

Alice et le maire ( Nicolas Pariser, 2019 )

J’ai trouvé le film sympathique, sans le trouver spécialement transcendant. Le jeu des acteurs est bon. Plaisant.

Mercredi, 9 octobre 2019

[ Atlantique Jazz Festival ] Morgan the pirate. Au Vauban

Le projet de Stéphane Payen est un hommage à Lee Morgan. Le concert était excellent, tonique et bien débridé comme on aime. :) Avec Gilles Coronado (guitare électrique), Christophe Lavergne (batterie), Sylvain Bardiau (trompette), Matthias Mahler (trombone), Frédéric Gastard (sax tenor) et Stéphane Payen (sax alto). Lien youtube.

Lundi, 7 octobre 2019

Portrait de la jeune fille en feu ( Céline Sciamma, 2019 )

Alors j’ai un avis très mitigé sur le film. La réalisation est, à mon avis, très bonne. Mais j’ai trouvé le film (surtout dans sa première partie) très “froid” et distant. Il faut dire que je l’ai vu dans d’assez mauvaises conditions : Un groupe de spectatrices à ma droite mangeait du pop corn et discutait assez fort malgré mes rappels à l’ordre, ça n’aide pas à s’immerger dans le film.
A revoir dans quelques années dans de bonnes conditions.

Lundi, 30 septembre 2019

Downton Abbey ( Michael Engler, 2019 )

Assez sympa, même si le scénario m’a semblé un peu… irréaliste par moments ;) (Note : j’ai vu très peu de la série avant d’aller voir le film).

- page 1 de 43