Il s'agit du deuxième volet de la saga, après «The hard Goodbye». Dans ce "roman graphique", il y a encore du sexe et de la violence, en (beaucoup de) noir et (un peu de) blanc. C'est la seule histoire des 4 premiers volumes qui n'apparait pas dans le long métrage cinéma. On retrouve Dwight et Marv (donc chronologiquement il se situe en fait avant le premier volume).